Choc cul-turel

Publié le par Spooky

[Réédition]

Vous vous souvenez tous de la série Arrête j'ai mal au bout, où des poupées gonflables courent le long de la plage dans des maillots une-pièce trop petits de deux tailles. Ne niez pas, tous les mecs de 40 ans, je sais que vous avez tous regardé.

Eh bien j'ai trouvé une nouvelle série avec cette tendance icônique. Il s'agit de Truc à linge. Euh non. Tricot Lange. Non, c'est pas ça, attends... Ah oui, Tru Calling. Ca passe le samedi soir sur M6, dans "La trilogie du samedi". J'ai découvert ça ce week-end chez des amis (merci Wali), et je ne m'en suis pas remis.

En gros, l'histoire, c'est celui d'une étudiante en médecine qui, pour arrondir ses fins de mois, travaille à la morgue. De temps en temps, un mort lui parle, et lui demande de l'aider. Instantanément, Trudy ("Tru" étant un diminutif pas très glorieux pour une fille) se retrouve propulsée au début de sa journée, avec pour alternative d'aider le futur refroidi. En général, elle y arrive, mais elle essaie aussi de "réparer" des petits soucis quotidiens, genre éviter qu'un pot de fleurs se casse, aider son frère à mieux préparer un entretien d'embauche, etc. Ce qui fait que parfois les choses ne s'arrangent pas, et empirent dans certains cas. Seuls son patron à la morgue et son frère sont au courant de son "pouvoir", mais pas son petit ami, qui se fait pas mal balader, le pauvre... J'ai bien aimé les deux épisodes vus chez Wali, d'une part parce que c'était pas trop mal fait, que l'héroïne a parfois du mal à se dépétrer de petits tracas tout bêtes alors qu'elle sauve des vies...

Mais ce qui m'a frappé, et mon ami Wali avant moi, c'est quand même l'actrice principale, Eliza Dushku (Faith dans Buffy contre les vampires). Elle a une lèvre inférieure énorme, genre le chirurgien s'est endormi une heure au moment de l'injection de collagène. Quand tu l'embrasses, tu dois avoir l'impression de faire la bise à un pneu. Et puis surtout, elle a des... avantages physiques non négligeables, qui font que quand elle court, ça balance dans tous les sens, de façon asymétrique. Résultat, les scènes où elle court sont de grands moments de télé. On s'est même repassé le générique, car il y a une séquence où elle court. Dans le second épisode de samedi soir, il y avait une scène où elle courait ET où elle plongeait dans une piscine, en courant. C'était formidable. 

Sinon, j'en ai profité pour regarder hier les épisodes de la semaine précédente. Bon, elle courait déjà (en fait, il y a une scène de course à chaque épisode), mais c'était moins intéressant au niveau de l'histoire. Au final, c'est une série au concept qui, s'il n'est pas très original (dans un genre un peu similaire, citons la série Demain à la Une et le film Un Jour sans Fin), mérite l'attention. Par contre le traitement est un peu inégal.

 

Publié dans Séries TV

Commenter cet article

Alex 20/08/2007 14:28

Moi je les aimes tes critiques ^^