Trouble jeu

Publié le par Spooky

[Réédition]


Je me suis regardé ce thriller, sans en attendre trop...

C'est l'histoire d'un psychiatre (Robert de Niro) qui vient de perdre sa femme, qui s'est ouvert les veines dans sa baignoire. Contre avis médical, il décide d'aller se mettre au vert à la campagne quelques temps, en compagnie de sa fille de 7 ans, qui semble prostrée depuis le décès de sa mère. Ils vont dans une grande maison, où la petite fille développe une relation avec Charlie, un ami imaginaire qui commence à
faire peur à son père... Et puis un jour, tout bascule. Une amie de la famille est tuée, apparemment par Charlie...

Eh bien en fait, il fonctionne pas mal ce film, sur les deux premiers tiers. L'ambiance est oppressante, inquiétante. On sent que le père et la fille n'arrivent pas à communiquer, on comprend le refuge de cette
dernière dans une relation imaginaire... A partir du moment où le "noeud" du film est dévoilé, ça devient poussif, facile, trop gros...
C'est dommage, parce que la réalisation, même si elle n'est pas très originale, tient la route. Côté acteurs, De Niro fait du cacheton, et c'est Dakota Fanning, le nouveau petit prodige du cinéma américain, qui
lui vole la vedette. Dans La Guerre des Mondes, elle ne joue presque que sur le registre de la sale gamine hystérique, alors que dans ce thriller, elle est impressionnante. Dérangeante plutôt. On a
l'impression de voir un adulte dans un corps d'enfant. Elle est minuscule, mais elle prend toute la place de l'écran. Elle est parfaite ; parfois mystérieuse, secrète. Parfois elle laisse libre cours à une pure terreur, quand le fameux "Charlie" dévoile enfin sa vraie nature. A noter la présence de la délicieuse Famke Janssen (X-Men) et d'Elizabeth Shue (L'Homme sans Ombre).

 
Le film est donc à voir pour la prestation de Dakota Fanning, mais c'est dommage de gâcher un talent pareil dans un film à moitié raté.

Publié dans Films

Commenter cet article