Disney rachète Marvel

Publié le par Spooky


A l’heure où vous lirez ces lignes l’information aura fait 30 fois le tour de la planète, mais tant pis, je ne pouvais pas ne pas en parler…

En effet le géant du divertissement Disney va acheter Marvel, l’éditeur célèbre pour ses super-héros. En clair chaque actionnaire de Marvel recevra 30 dollars en liquide pour chaque action détenue, ce qui au total devrait amener la transaction aux alentours de 4 milliards de dollars. Disney réalise cette opération alors que Marvel peut se targuer d'avoir enregistré, aux cours des dernières années, de véritables records au box-offices mondial, avec plusieurs adaptations cinématographiques de ses célèbres BD. Disney, qui était à la rue en termes de création cinématographique, et pour lequel la collaboration, puis le rachat de Pixar a constitué une bouée de sauvetage providentielle. Marvel a lui connu un creux dans les années 1990, avant de se relancer avec des adaptations (de qualité) de franchise à succès : X-men (2000) et Spider-Man (2002) notamment.

Disney fait valoir l'opportunité stratégique d'intégrer Marvel "à son portefeuille sans égal d'actifs dans le divertissement et à une structure d'entreprise qui permet de maximiser la valeur des actifs créatifs via de multiples plates-formes" de diffusion.

Avec ses filiales, le groupe Walt Disney constitue aujourd'hui l'un des principaux poids lourds planétaires du divertissement. Présent dans les média, les parcs d'attraction, les studios de cinéma et de télévision et les produits dérivés, il est à la tête d'un chiffre d'affaires annuel de quelque 38 milliards de dollars.

Disney fait donc l’acquisition de 5.000 personnages du giron Marvel, des personnages pour lesquels on peut se poser légitimement la question de l’avenir.

 

Sur internet, les réactions déferlent : Les héros en collants moule-burnes vont désormais aussi pousser la chansonnette. Ca va faire des cross-over d'enfer... Captain America vs Tic et Tac, Iron-Mouse, Mary Poppins chantant en duo avec Banshee... Bientôt le film Mutant high School Musical… Nombreux sont ceux qui prédisent, à terme, la fin du Marvel que l’on connaît… Un groupe intitulé Leave Marvel alone, Disney ! a d’ailleurs été créé dans la demie-heure sur Facebook…

 

Comme le signalait une auteure de bande dessinée de mes amis, « lorsque le poétique Winnie-the-Pooh de A. A. Milne (avec les beaux dessins de E. H. Shepard) est devenu « Winnie l’ourson » des studios Disney, une partie de mon enfance (et pourtant, je ne suis pas née en 1926) a été ensevelie sous les décombres d’un monde révolu. J’ai pleurniché, et puis... ? Quand on tape « Winnie-the-Pooh » sur Google, on n’a pratiquement accès qu’aux images de Disney. Gasp ? Oui et non... Je n’ai pas été voir le film. Si ça se trouve, c’est une chouette version. Plein de mômes ont adoré. Les vieux exemplaires des éditions de Milne, ce ne sont pas les petits Français d’aujourd’hui qui vont lire ça.... Alors, les héros de la Marvel vont maintenant vivre une nouvelle vie botoxée. »

 

Vous l’aurez compris, la crainte est de voir les personnages si chers à Stan Lee –entre autres- évoluer dans des univers plus « calmes », vivre des aventures moins violentes. Nombre de contes et légendes « récupérés » par l’empire Disney ont eux aussi été vidés de leur substance pour devenir des sucettes à la guimauve. Rappelons tout de même qu’une majorité des publications Marvel s’adressent avant tout à un public d’adolescents, pas si éloigné finalement en termes de maturité des sucreries Disney… Cette acquisition répond donc à une certaine logique, élargissant le champ du public Disney, cantonné jusqu’ici à l’enfance, vers l’adolescence et les jeunes adultes. Je ne vais pas me faire que des amis sur ce coup-là…

 

En plus d’être un éditeur de bandes dessinées et un producteur de cinéma, Marvel est aussi un fabricant de jouets, cette activité rejoint tout à fait celle de Disney, qui est l’un des rois de l’entertainment sur ce plan. Pour certains il s’agit donc plus d’un changement de propriétaire que d’un changement stratégique majeur. De plus le concurrent historique de Marvel, DC Comics, est lui dans le giron du géant Time Warner depuis plusieurs années. Il n’y a plus vraiment d’indépendance pour les éditeurs de comics…L’avenir dira si cette acquisition sera bénéfique…

 

Mais quid, par exemple, des films Marvel distribués et produits par Universal et Sony, concurrents de Disney ? Va-t-il y avoir des conflits au niveau des droits des différents franchises ? Il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais les avocats et juristes des différentes firmes vont avoir beaucoup de travail dans les années à venir…

 

Pour tempérer un peu ces questionnements, il faut tout de même signaler que John Lasseter, l’un des boss de Pixar, tient une place importante chez Disney, et que cela permet de penser qu’il ne faut peut-être pas crier au sacrilège.

 

Voilà un peu ce que m’inspire cette nouvelle, qui a mis en ébullition de nombreux fans du monde entier. J’ai forcément une vision étriquée de la question, n’étant pas spécialiste des fusions entre univers de loisirs. J’ai même probablement écrit des bêtises… Et vous, votre avis ?

 

(sources : Facebook.com, buzzcomics.net, leMonde.fr, lesechos.fr, etc. J’ai aussi piqué des vannes aux gens du forum de bdtheque.com, merci à eux).

 

Spooky

 

Petit bonus : un strip réalisé par l'ami pierig sur le sujet.

 






Publié dans Medias

Commenter cet article

Stéph 08/09/2009 14:16

Je ne peux pas me prononcer sur les éditions qu'en ont fait Panini, moi j'ai celle de Delcourt Ce que j'en sais c'est qu'ils en ont sorti plusieurs versions, depuis la plus simple à 15 euros jusqu'à la plus luxueuse à 70 euros de mémoire... Pour ce qui est du format, ils sont ma foi revenu au standard des comics (ce qu'est Watchmen) donc là-dessus je ne crie pas au scandale, pour la trad de JP Manchette je ne savais pas et comme je n'ai pas pu comparer je préfère ne pas me prononcer (tout juste préciserai-je que JPM sur une trad c'est un gage de qualité autant que je sache).Bref tout ça pour dire que je suis bien content avec mon édition Delcourt

Doña Hermine 03/09/2009 12:57

et j'allais oublier le remplacement de la trad de Jean-Patrick Manchette par un travail de tacheron !

Doña Hermine 03/09/2009 12:52

Ah, me parle pas de Panini !!  Ce qu'ils ont fait de Watchmen est une honte ! Format plus petit et surtout suppression de l'horloge de l'apocalypse (je l'ai compris dans ma douche l'autre matin quand ils ont évoqué cette fameuse doomsday clock à France inter  qui soit dit en passant indique maintenant minuit moins sept (depuis 2007) contre minuit moins dix lors de sa conception en 1947) autrement dit ils ont gommé une partie de l'aspect géopolitique de Watchmen, ce détail qui donnait le ton de l'histoire !! Les infâmes salauds !! Tiens, je vais peut-être rajouter ça à mon avis

Stéph 02/09/2009 15:04

Bah je ne pense pas vraiment qu'il y aura un impact Disney sur la politique éditoriale de Marvel, je pense même que Disney se fiche pas mal de la branche comics de l'entreprise. A mon avis ce qui les intéresse avant tout c'est toute la partie adaptation cinéma, c'est ce qui rapporte le plus et de loin, je n'ai donc pas vraiment d'inquiétude pour les personnages de papier de la firme... sauf peut-être en ce qui concerne leur avenir en France. Ici c'est Panini qui détient les droits de distribution et ça peut poser problème pour 2 raisons : Disney est historiquement rattaché à Hachette en France et il se pourrait bien qu'ils ne veuillent avoir qu'un seul éditeur français pour leurs licences Disney et Marvel. L'autre raison c'est que Panini détient également les droits de distribution en France du catalogue DC Comics, et DC Comics appartient à AOL-Time Warner, autrement dit l'autre géant de l'entertainment américain, concurrent direct de Disney... Je ne sais donc pas si tout ce petit monde va continuer à cohabiter ensemble dans nos contrées, et Panini France n'a pas l'air de vouloir trop communiquer à ce sujet pour l'instant (ils sont peut-être pris de court eux aussi ??)On va donc peut-être assister à une nouvelle valse des licences pour tout ce qui concerne les kiosques et librairies, comme à l'époque où Semic s'est joyeusement fait déshabiller par Panini et Delcourt de leurs licences...

Doña Hermine 02/09/2009 12:50

Est-ce que ça a changé qq chose pour Pixar, au niveau de la ... "politique artistique" ? Et puis, je dois bien avouer que les mecs en collants qui se la pètent, c'est pas trop mon délire, hein