Arthur C. Clarke

Publié le par Spooky


Arthur C. Clarke, immense auteur de science-fiction et humaniste acharné, s'est éteint hier dans un hôpital du Sri Lanka, pays où il vivait depuis 50 ans. Clarke avait fêté ses 90 ans en décembre dernier. Avec lui, c'est l'un des derniers auteurs du premier âge d'or de la science-fiction qui disparaît.

Il laisse une trace indélébile dans la littérature de l'imaginaire. Inventeur du concept des satellites géostationnaires, fervent supporter de la thèse de l'existence d'extra-terrestres intelligents, il avait écrit des romans et des nouvelles qui auront durablement marqué la SF. Il y eut bien sûr les Odyssées (2001, 2010, 2061...), mais aussi la fresque gigantesque de Rama (dont je vous recommande la lecture du premier volet, Rendez-vous avec Rama), couronné par les prestigieux prix Nebula et Hugo. Son apport scientifique est aussi indéniable. L’Union internationale d’astronomie donnera plus tard son nom à l’orbite géostationnaire des 42 000 kilomètres, «The Clarke Orbit». En 1998, il est anobli par la Reine Elisabeth II.


 

«Je n’ai jamais voulu me faire étiqueter comme un prophète, je préfère extrapolateur», disait Sir Arthur Clarke, pour qui la plupart des progrès technologiques avaient été précédés par l’imagination d’écrivains. Lui-même a pronostiqué que l’homme mettra le pied sur Mars vers 2021, et qu’il découvrira une civilisation avancée dans notre galaxie en 2024. Arthur C. CLARKE rentre dans la postérité des grands auteurs, et les lecteurs de SF que nous sommes ne seront pas étonnés qu’il ait prévu sa résurrection future : dans une interview à l’Associated Press, il avait récemment révélé qu’il s’était débrouillé pour faire mettre sur orbite un peu de son ADN. « Un jour, confiait-il, une super civilisation pourrait tomber sur cette relique d’une espèce disparue, et je pourrais revivre à une autre époque... »

Si du haut des étoiles que tu n'as jamais réellement quittées tu nous vois, Arthur, nous te saluons bien bas...

Voici quelques articles intéressants sur Clarke :
- sur Libération.fr
- celui de Wikipedia
- celui du Cafard cosmique

EDIT du 25 mars : le jour de sa disparition, Clarke a été salué par les étoiles...

Publié dans Divers

Commenter cet article

Doña Hermine 20/03/2008 12:53

Moi aussi, j'ai lu cette note avec intérêt. Ce serait assez énorme qu'il puisse vivre une seconde vie grâce à la mise en orbite de son ADN, mais après tout, puisque'il peut s'offrir ce privilège, pourquoi ne pas le tenter en effet, il n'a rien à perdre.Je n'ai toujours pas lu Rendez-vous avec Rama bien que je l'ai acheté depuis longtemps pour ma bib. Honte sur moi, je vais y remédier dès aujourd'hui, tiens !

pierig 20/03/2008 11:09

Triste nouvelle :-(Je connaissais cet auteur de nom. Je salue au passage la très belle note faite par Spooky.